Vous êtes ici

De la COP21 à Habitat III: transition écologique et droit à la ville. Compte-rendu des activités de la Commission pendant la COP21 et le Conseil Mondial de CGLU (décembre 2015)

Du 4 au 10 décembre, la Commission Inclusion Sociale, Démocratie Participative et Droits Humains de CGLU était à Paris et sa banlieue, la Seine-Saint-Denis, à l’occasion du Conseil Mondial de CGLU et de la COP21. Les activités et les rencontres  qui ont eu lieu entre gouvernements locaux et mouvements sociaux ont permis de consolider les messages et les alliances pour des territoires justes, démocratiques et durables

Vous trouverez dans cet article les liens vers les vidéos et les comptes-rendus des sessions organisées:

1. «De la COP21 à Habitat III: les gouvernements locaux et les citoyens au cœur des défis» (Saint-Denis, 5 décembre): session ouverte du Conseil Mondial de CGLU. Plus de 200 représentants de Gouvernements locaux, citoyens et chercheurs y ont exprimé des messages très clairs:   la lutte contre le changement climatique passe par la justice sociale ;  il est nécessaire de repenser la manière dont on construit et développe les territoires pour atteindre la pleine durabilité écologique, sociale et démocratique.

2. «Transition Écologique et Droit à la Ville» (Montreuil, 5 décembre): la Commission, en partenariat avec Habitat International Coalition a porté la question du Droit à la Ville lors du Sommet Citoyen pour le Climat, à l’occasion d’un débat ouvert avec des citoyens locaux, mouvements sociaux, élus locaux et chercheurs. L’alliance entre gouvernements locaux et société civile est apparue comme un élément- clé pour limiter les conséquences climatiques de l’urbanisation croissante du monde. Le droit à la ville, en opérant un partage des ressources urbaines et parce qu’il vise à assurer un bien- vivre commun en ville,  permet d’envisager un nouveau paradigme vers une urbanisation solidaire et durable.

3. «La transition écologique dans les périphéries populaires: une priorité pour réduire les inégalités sociale (Le Bourget, 8 décembre): A l’initiative du Conseil Départemental de Seine-Saint-Denis, la Zone Officielle de la COP21 a accueilli un Side-Event sur la vulnérabilité des territoires populaires de périphérie au changement climatique et sur les opportunités de la transition écologique en termes d’inclusion sociale.

4. «De la COP21 vers Habitat III: Réseaux de Villes et Citoyens engagés pour les Défis Globaux» (Paris, 10 décembre): la Fondation pour le Progrès de l’Homme a organisé une conversation entre fondations européennes et américaines sur la ville durable et les réseaux de gouvernements locaux. La nécessité de travailler ensemble pour construire des villes justes solidaires et durables a été évoquée, notamment en perspective du sommet Habitat III.

Vers des perspectives communes d’action à partir des territoires

Les activités conduites pendant la COP21 et le Conseil Mondial de CGLU ont permis de consolider le mouvement global pour le Droit à la Ville et de renforcer le réseau qui travaille pour sa mise en œuvre concrète, comme une approche nécessaire pour des territoires justes, démocratiques et durables.  En outre, toutes ces activités ont permis de constater qu’existe un mouvement des gouvernements locaux qui, au côté de la société civile, est déterminé à agir pour la justice climatique et sociale. Ce mouvement entend contribuer, par ses messages, à l’Agenda Mondial de l’Habitat, qui sera défini lors du Sommet Habitat III,  du 17 au 20 octobre  prochains à Quito et au-delà, inscrire le droit à la ville comme une nécessité pour une urbanisation durable de la planète.