Vous êtes ici

La Plateforme Globale pour le Droit à la Ville organise à Barcelone sa rencontre régionale européenne

 

Les organisations internationales et locales se réunissent en fin de semaine, avant la conférence thématique d’Habitat III à Barcelone

 

 

 

 

Barcelone, le 29 mars. Les prochains 2 et 3 avril, plusieurs organisations et gouvernements locaux qui luttent pour le droit à la ville se réunissent à Barcelone pour la rencontre régionale européenne organisée par la Plateforme Globale pour le Droit à la Ville (GPR2C). Cette rencontre se tiendra avant la Conférence thématique sur les Espaces Publics, comme partie prenante du processus d’Habitat III, organisé par la mairie de Barcelone. Habitat III sera la troisième Conférence de l’ONU sur le logement y le développement urbain durable. Elle se tient tous les 20 ans, et pour cette occasion, elle aura lieu à Quito, en Equateur, au mois d’octobre.

Il est prévu la participation d’une cinquantaine de participants de différents pays et aux différentes lignes d’action, comme des représentants de mouvements sociaux, académiques, des réseaux internationaux, des gouvernements locaux ou des défenseurs des droits humains. La rencontre européenne de la plateforme, qui se tient après la rencontre internationale à Sao Paulo (en novembre 2014) et les rencontres régionales africaine et asiatique (de novembre et décembre 2015 respectivement), a pour but de présenter la plateforme et d'analyser les obstacles, les défis et les particularités européennes pour l'application du droit à la ville ; de promouvoir le renforcement des alliances regionales ; de débattre sur les différents concepts du “droit à la ville” en Europe et aussi de partager l'information sur le processus régional engagé jusqu’à Habitat III, ainsi que d’établir des plans d'action communs jusqu’à la conférence.

Dans la récente rencontre préparatoire d’Habitat III à Prague, la GPR2C a lancé un appel ferme pour inclure le droit à la ville dans le Nouvel Agenda Urbain qui sera rédigé à la conférence l'Habitat III et elle a appelé à la responsabilité de tous les acteurs pour le mettre en application. De plus, elle considère essentielle la participation de la société civile et des gouvernements locaux dans le processus, pour qu’adhèrent quelques villes engagées dans l’application des droits de l'homme. La déclaration demande que le droit à la ville soit protégé, promu et mis en application dans tous les documents d'Habitat III, et défend l'existence de villes libres de discrimination, inclusives, impliquées dans la participation politique, avec des espaces publics de qualité et culturellement divers.

La Plateforme Globale pour le Droit à la Ville est un réseau international qui réunit plusieurs organisations d’Amérique, d’Afrique, d’Asie et d’Europe, incluant des mouvements sociaux, des ONG, des réseaux et forums, des institutions académiques, du secteur public, des fondations et organisations internationales. La GPR2C a été créée en 2014 avec our objectif de défendre le droit aux villes justes, démocratiques et soutenables.