Vous êtes ici

La CGLU-CISDPDH a contribué au rapport du Rapporteur spécial des Nations Unies sur le logement convenable « COVID-19 et droit au logement »

S'appuyant sur les résultats des divers événements qu'elle a organisée et le recueil de l’expérience de ses membres, la Commission CGLU-CISDPDH a envoyé une contribution formelle pour l’élaboration du prochain rapport sur « le COVID-19 et le droit au logement » du Rapporteur spécial des Nations Unies sur le logement convenable. Cette contribution contient une compilation de bonnes pratiques et de messages de plaidoyer délivrés par les pouvoirs locaux lors des expériences d'apprentissage #BeyondTheOutbreak sur le logement et les informalités, ainsi que la réunion virtuelle de la Communauté de pratique sur le logement. Le rapport du Rapporteur spécial des Nations Unies sera présenté à la prochaine Assemblée générale de l’ONU.

La contribution de la CGLU-CISDPDH insiste sur la relation étroite entre les vulnérabilités préexistantes en matière de logement et la crise actuelle déclenchée par la COVID-19, ainsi que les graves limitations auxquelles sont confrontées les autorités locales lorsqu'elles tentent de relever ces défis. Cependant, les événements précédemment organisés par CGLU ont également mis en évidence comment les gouvernements locaux sont prêts à saisir cette opportunité pour pousser à des transformations structurelles dans la façon dont l'action publique en matière de logement est conçue et mise en œuvre : de la promotion de cadres renouvelés de coopération public-privé pour le logement au renforcement des investissements dans le logement social pour tous. En perspective, les gouvernements locaux et régionaux ont largement partagé comment le logement doit continuer à jouer un rôle clé dans les réponses face au COVID-19 et les stratégies de reconstruction.

Cette contribution a été une bonne occasion de présenter plusieurs bonnes pratiques mises en œuvre par les collectivités locales et régionales au cours de ces derniers mois de lutte contre la pandémie et ses conséquences directes sur les communautés locales. De Washington DC à Barcelone et de Bogotá à Victoria, les gouvernements locaux et régionaux ont mis en place des programmes d'aide au paiement des loyers et des moratoires sur les expulsions afin de prévenir une augmentation soudaine du sans-abrisme. D'autres se sont centrées sur l'expansion des logements sociaux locatifs et le renforcement de stratégies de logement public, comme dans le cas de Paris et de Montréal, tandis que Londres et Vienne ont pris l'initiative d’offrir des  logements d'urgence pour les personnes sans-abris.

Les stratégies liées au logement menées par les pouvoirs locaux ont également porté sur la façon dont la pandémie et les mesures de quarantaine ont affecté les ménages, notamment les plus vulnérables, et exacerbé des phénomènes préexistants qui ont eu des répercussions négatives sur la vie des habitants. Par exemple, des collectivités territoriales comme celles de Pichincha et de Valence ont trouvé des moyens innovants pour faire face à la hausse des chiffres de la violence sexiste et protéger les victimes. D'autres villes ont établi de solides réseaux de solidarité - la plupart du temps grâce à la coopération avec la société civile et les communautés locales - pour protéger les personnes âgées, les ménages populaires ou les résidents migrants en situation de vulnérabilité, comme dans le cas de la Ville de Mexico, Montevideo et Sfax respectivement.

Notre Commission continuera à encourager les débats entre collectivités locales sur le logement et le COVID-19 après les priorités exprimées par les membres ainsi que le cadre posé par la Déclaration « Villes pour le logement convenable ». Elle s'efforcera également d'articuler au mieux la mobilisation des collectivités territoriales sur le droit au logement avec le travail du Rapporteur spécial des Nations unies sur le logement convenable, le système des droits humains des Nations unies et d'autres acteurs internationaux impliqués dans les agendas sur le logement et l’habitat digne.

En savoir plus :